S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Compétitions > Compétitons Monde

Elles sont incroyables !

11/03/2019 Imprimer

Les sabreuses remportent à Athènes leur troisième victoire d'affilée en coupe du monde !

EVA_1898.jpg

Changez les tireuses, le résultat reste le même : malgré l'absence de Charlotte Lembach (retour de blessure), les sabreuses s'imposent une nouvelle fois en coupe du monde ! Une troisième victoire d'affilée pour une équipe invaincue depuis son titre de championne du monde en juillet dernier. 

La journée avait pourtant commencé plus difficilement que ne laissent penser les scores : des victoires 45/35 contre la Biélorussie en T16 puis 45/40 face à l'Espagne en quart de finale ont permis à l'équipe (Cécilia Berder, Manon Brunet Caroline Queroli et Margaux Rifkiss) de se rassurer : "les premiers matchs pour se mettre en jambes sont parfois plus compliqués. Mais même quand on est derrière, on sait qu’on a nos équipières derrière nous et on se sent plus fortes" pour Margaux Rifkiss. 
On retrouve en demi-finale l'équipe de France qu'on connaît depuis quelques mois maintenant : conquérantes, impressionnantes. Nos sabreuses s'imposent ainsi 45/34 et gagnent sans trembler leur place pour la finale. Pour le titre, les Françaises se retrouvent face à leurs meilleures ennemies, les Russes. Le début d rencontre est compliqué et les coéquipières de Sofia Podzniakova, titrée la veille en individuel, font la course en tête pendant les premiers relais. Mais opposée à la championne du monde en titre dans le quatrième relais, Caroline Queroli permet aux Bleues de reprendre la tête. Une position qu'elles ne quitteront plus, creusant même l'écart pour finalement s'imposer sur le score de 45/32. Une troisième victoire d'affilée en coupe du monde pour nos sabreuses après Orléans et Salt Lake City ! 

Pour Margaux Rifkiss, la force de cette équipe vient du collectif : "avec cette équipe, et quand je dis ça, je parle de toutes les filles du groupe à l'INSEP, on a une grande confiance en nous, entre nous"

"Ce matin c’était très difficile, on était toutes un peu crispées mais on a su mettre des mots sur des tensions. Ce n’est pas toujours évident mais c’est ça qui nous fait passé des caps. Le niveau a augmenté parce que la parole s’est libérée et c’est juste incroyablement jouissif d’être dans cette équipe. Plus les tours passent, plus on se détend et plus on se détend, plus elles font des choses incroyables. Je suis très fière. C’est un grand bonheur", pour Cécilia Berder, finisseuse aujourd'hui. 


En individuel samedi, elles sont quatre à se hisser dans le top 16 mondial : Cécilia Berder (5e) et Charlotte Lembach (8e) s'inclinent en quart de finale tandis que Manon Brunet (10e) et Caroline Queroli (14e) s'arrêtent en tableau de 16. 

Les hommes étaient dans le même temps à Padoue. Bolade Apithy se classe 13e en individuel et l'équipe termine elle 9e ce dimanche.
Ce lundi, le club de Souffelweyersheim, avec notamment Tom Seitz et Vincent Anstett, participait à la coupe d'Europe des clubs. L'équipe se classe à une belle quatrième place sur cette épreuve !

Compétitions dans le monde, Haut niveau, Sabre 1050 lectures