S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

FFE

Jacqueline CLAUDEL et Jean-Pierre ROMERU, membres d'honneur de la FFE

21/06/2018 Imprimer

L’Assemblée Générale du 15 avril 2018 a conféré la qualité de membre d’honneur de la Fédération française d’escrime à Jacqueline CLAUDEL et à Jean-Pierre ROMMERU en reconnaissance de leur investissement exceptionnel au service de notre sport.

Jacqueline membre honneur.jpg

 

Jacqueline a connu l'escrime par ses enfants qui ont fait partie du club de Saint Paul Trois Châteaux et a pratiqué en loisirs pendant quelques années.

Elle accompagna ses enfants en compétitions notamment Karine et pour se rendre utile, décida de passer ses examens d’arbitre : départemental, régional, national puis international à l’épée.

Jacqueline a démarré le bénévolat, tout d'abord au sein du club en 1982.

     

Elle s’est ensuite engagée au Comité Départemental Drôme Ardèche la même année, puis au sein de la ligue Dauphiné Savoie en 1984. Dans ces institutions, Jacqueline a occupé les fonctions de membre du CD dans un premier temps pour ensuite participer aux travaux du bureau en occupant pratiquement tous les postes.

Elle a été ensuite candidate au comité directeur de la FFE en 1992 et a été élue au sein des commissions d'arbitrage etd'épée dames.

Avec Jean-Pierre ROMMERU, elle s’occupa pendant de nombreuses années de la Commission Nationale d’Arbitrage où elle passa de nombreuses heures sur les pistes, organisant des compétitions, des examens, désignant les arbitres, etc.

Jacqueline a travaillé également avec la commission vétérans et a assumé à plusieurs reprises le rôle de cheffe de délégation aux championnats du monde.

A la retraite de son mari, Jacques, elle quitte Saint Paul Trois Châteaux pour s’installer à Viviers en Ardèche où elle créa un club, « Viviers Pointe en Ligne » , dont elle est aujourd’hui la présidente.

Il faut souligner la gentillesse, la disponibilité et la polyvalence de Jacqueline qui n’hésite jamais à rendre service y compris au service comptabilité de la FFE.


Jean-Pierre a pris sa première licence à Tulle, en 1955.

D’abord compétiteur, il deviendra enseignant pour reprendre la compétition dans les années 2000 et obtenir une qualification pour les championnats du monde vétérans, en 2004, à Tampa (USA).

ROMMERU diplome.jpg

 Jean-Pierre fut aussi dirigeant. Président du club de Limoges de 1990 à 2010 et président de la ligue du Limousin de 2008 à 2012. Il sera pendant cette période à la tête d’une équipe qui organisera les championnats de France séniors au fleuret en 1990, les championnats d’Europe juniors en 1996 et les championnats du monde vétérans en 2003 et 2008.                    

 En 2004, Jean Pierre est élu au Comité Directeur de la FFE dont il fait toujours partie aujourd’hui.

Arbitre régional aux trois armes, il passe avec succès l’examen international au fleuret, en 1987, aux championnats du monde de Lausanne et à l’épée, en 1990, aux championnats du monde juniors à Athènes.

Jean-Pierre sera désigné sur de nombreuses coupes du monde et championnats du monde (Essen, Mexico, Le Cap, Nîmes, pour ne citer que ceux-là).

Il entre à la Commission Nationale d’Arbitrage en 2000, sous la présidence du regretté Gérard Rousseau. Jean-Pierre lui succède en 2006 et sera réélu président jusqu’en 2017 où il décide de donner sa démission estimant dira t-il, qu’il "faut savoir s’arrêter et passer la main". Il reste cependant président de la Commission Régionale d’Arbitrage d’Aquitaine et membre de l’ETR d’Aquitaine.

Une carrière bien remplie qu’il a su mener avec une carrière professionnelle au laboratoire d’analyses biologiques de l’hôpital de Limoges où il est entré en 1968, après un BTS analyses biologiques et où il restera jusqu’en 2004.

Jean-Pierre, à l’hôpital ou en escrime, a travaillé sans compter son temps. Tout le monde le connaît comme un garçon charmant et sympathique, totalement dévoué au développement de la discipline qu’il a choisie lorsqu’il avait 10 ans. Jean-Pierre a marqué de son empreinte son passage à la CNA. Il est et il sera toujours regardé comme un président estimé et respecté, au caractère profondément humain.


Actus générales 1251 lectures