S'inscrire à la newsletter Accéder à l'extranet RSS

Haut niveau > Nos champions

Astrid Guyart, lauréate du trophée TPS Conseil de la meilleure reconversion

16/04/2015 Imprimer

Les Trophées Sport & Management 2015, récompensent les reconversions professionnelles exemplaires de sportifs de haut niveau, les initiatives managériales remarquables menées par les entreprises et les collectivités locales au travers du sport, les meilleurs projets pédagogiques sportifs développés au sein des grandes écoles, et les dispositifs managériaux innovants et performants développées par les acteurs du sport.

Trophée AG.JPG

C'est Astrid Guyart qui a reçu, le 9 avril dernier, à l'Assemblée nationale, le trophée de la meilleure reconversion. L'occasion pour la fédération d'aller à la rencontre d'une sportive et d'une jeune femme qui s'engage sur tous les fronts.             

1) Tu as brillé à Gdansk en Pologne en remportant une étape de coupe du monde en janvier dernier. Comment te sens-tu avant d’aborder cette course à la qualification olympique ?

J’aborde cette qualification pleine d’envie, une envie de prendre du plaisir, de jouer et de me surprendre moi-même. En fait je ne m’attends à rien et donc je suis prête à tout. C’est un beau challenge, un de ceux qui vous stimule chaque jour. C’est une chance dans une vie de pouvoir vivre aussi intensément !

 

2) Tu es lauréate du trophée de la meilleure reconversion crée par TPS Conseil. Que représente pour toi l’obtention d’une telle distinction ?

Derrière ce trophée, il y a huit années d’un double parcours professionnel et sportif. Huit années, à courir partout, à n’avoir le temps de rien, à jongler entre entraînements et réunions, à tenter d’expliquer le pourquoi je ne pourrais pas être présente à tel entraînement, le pourquoi je ne pourrais pas accepter telle mission… Ce trophée est quelque part une reconnaissance de cet invisible parcours du combattant.

 

3) Parle-nous justement de ta reconversion. Comment concilies-tu les entrainements et tes obligations professionnelles ?

J’ai une Convention d’Insertion Professionnel (CIP) avec Airbus qui m’a permis d’être détachée à mi-temps pour partir aux entraînements et aux compétitions internationales. Du fait de mon temps de présence limité, il était difficile de prendre des postes à responsabilité hiérarchique, mais j’ai pu évoluer vers du management transverse via des activités de consulting interne davantage flexible vis-à-vis de mon calendrier sportif. Aujourd’hui, Airbus me permet d’être détachée à temps complet pour me préparer à l’objectif des JO de Rio en 2016.

 

4) Tu as récemment été auditionnée par la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale sur le rapport Karaquillo, qui concerne l’évolution du statut du sportif. Quelle est l’importance de ce projet de loi à tes yeux ?

Le rapport Karaquillo et les auditions qui ont suivies ont tout d’abord permis une prise de conscience collective de la réalité du sportif de haut niveau en France. Mais cette prise de conscience ne suffira pas et il est indispensable que ce rapport soit traduit en un texte de loi. Ce texte devra alors garantir des conditions matérielles et sociales adaptées aux sportifs de haut niveau au travers :

 - d’une protection sociale via la reconnaissance des accidents du travail et des maladies professionnelles (en cas de maternité, de blessures ou d’accidents lors de la pratique de leur sport),

 - d’un accompagnement personnalisé dans la construction du projet professionnel pendant ou après-carrière (au travers de la VAE, de bilans de compétences, de concours et de formations adaptés et du dispositif de CIP redynamisé pour une insertion sur-mesure sur le marché du travail).

 

5) Tu es aussi présente sur le réseau social Goaleo en tant que coach. Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Goaleo est la 1ère plateforme sociale du sport. Ce qui me plaît c’est de pouvoir communiquer avec d’autres sportifs en échangeant nos ressentis et nos petites astuces. C’est un lieu de rendez-vous privilégié où les amateurs, les compétiteurs en herbe et même les sportifs loisirs viennent poser des questions directement aux coachs et obtenir une réponse personnalisée et spécifique à leurs interrogations. C’est une véritable communauté de sportifs et je suis contente que l’escrime y ait toute sa place !


Pour aller plus loin

- Découvrez tous les lauréats des Trophées Sport & management 2015 ici 

 

 

 


Actus générales 2648 lectures